Press Enter to Search
Le nom de larraldea, apparaît au tout début du 17° siècle (1615) dans les archives de St Pee. Cela signifie que la maison existait déjà au 16° siècle. Construite en pierres noires et grises provenant vraisemblablement de la carrière d’Amotz, elle est de style labourdine. Sa façade (asymétrique), en briques et  colombages sur sa partie supérieure au dessus du 1° étage, est tournée vers l’Est.

Au 17° siècle, elle est agrandie sur le côté droit pour réaliser une grande étable, au rez- de -chaussée et un fenil  à l’étage. La façade devient alors symétrique. La maison est rallongée vers l’arrière pour créer un cellier, elle est aussi rehaussée. Elle est rénovée avec de la pierre blanche de la Rhune, un ample escalier  est créé à l’intérieur. La première maison était partiellement en ruines lorsque les travaux d’agrandissement sont entamés.

Au 19° et 20° siècle la maison  était occupée par des familles de métayer, la dernière famille a été fondée par Philippe Estecorena et Pascaline Zubieta( voir son portrait réalisé par Agurtzane Anduetza)  qui eurent 10 enfants. Alors qu’ils ne restaient plus que Joseph (Ttotte, voir la vidéo réalisée 3 mois avant son décès) et Marie Jeanne  Estecorena  habitant Larraldea, la maison fût mise en vente. Les neveux : Angelo et Denise Iturrioz l’achetèrent (1975)  afin que l’oncle et la tante puissent continuer l’exploitation de la ferme.

Angelo tombant gravement malade, ils décident de vendre la ferme, qui sera rachetée (2000) par Andoni et Marie Christine Iturrioz. Après le décès de Ttotte Estecorena, dernier occupant, la ferme est entièrement restaurée, respectant l’architecture originelle et avec des matériaux d’origines.

 

Un projet de musée ethnographique est évoqué mais Andoni Iturrioz, après en avoir visité un certain nombre trouve qu’un musée est trop statique et décide de créer un centre culturel au service de la culture basque.

Aujourd’hui Larraldea abrite un certain nombre d’associations :

- Bertso Elkartea, qui anime l’activité des bertsolaris en Iparralde, non seulement les «  bertso saios » mais aussi la formation d’enfants ( 110 en 2011) à l’art du bertso.

- Euskalerian Euskeraz qui milite pour que la langue basque soit utilisée dans les organismes publics, les commerces, dans la signalisation. Etc.

- Integrazio Batzordea, Qui milite pour que les enfants ayant un handicap puissent aller à l’ikastola avec les autres enfants.

- Lapurdi 1609, qui est une association qui souhaite travailler sur l’histoire du Pays Basque et la communiquer aux plus grand nombre.

-La troupe de danse Zirikolatz qui répète sur place.

-Une troupe de théâtre , Eguzkilore

-Un groupe de danse de Salsa.

-Chaque année un certain nombre d’expositions d’artistes peintres, sculpteurs y sont organisées : Gorriti, Kepa Arismendi, Andoni, Les peintres du Baztan, Rosa Valverde, Zoe Bray, Agurtzane Anduetza, Nestor Basterretxea, Mariemi Otaola…

[slideshow]

-Des manifestations ou réunions: Eusko Ikaskuntza, Herri Urrats, Sempereko Kantu Zaharren eguna, Hatsaren eguna, Far Westeko Euskal Herria de Asun Garikano, La communauté de communes de Sud Pays Basque, les fêtes d’Amotz, etc…

There are no comments yet, add one below.
t Twitter f Facebook g Google+